IMPACTS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Neige et glace

De nombreuses nappes glaciaires suivent désormais les pires scénarios de réchauffement climatique établis par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Une des fonctions essentielles de la glace de mer arctique est de filtrer le rayonnement solaire vers l’espace, ce qui contribue à maintenir le froid dans l’Arctique. À mesure que la glace de mer fond, les océans et l’atmosphère absorbent davantage de rayonnement solaire, ce qui a pour conséquence que l’Arctique se réchauffe plus rapidement que tout autre endroit sur le globe. Non seulement cette situation accélère-t-elle la perte de la glace de mer, mais elle précipite également la fonte des glaciers et des calottes glaciaires, ce qui entraîne une augmentation du niveau des mers.

La disparition de la glace et l’imprévisibilité des saisons obligent les collectivités à s’adapter différemment. Il est primordial de se préparer à l’incertitude et d’accroître la sécurité alimentaire locale. 

 

Graphiques de la couverture de glace :

Les figures ci-après montrent la couverture historique de la glace de mer au nord du Labrador (en haut à gauche), au sud du Labrador (en haut à droite), dans l’est de Terre Neuve et dans le golfe du Saint-Laurent. 

This site is registered on wpml.org as a development site.