IMPACTS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Ondes de tempête

Les ondes de tempête se produisent dans les zones côtières lorsque de forts vents soufflant sur le littoral et une faible pression atmosphérique pendant le passage de tempêtes (parfois des ouragans) accroissent, au-delà des prédictions, le niveau de l’eau le long du rivage. Les fortes ondes de tempête qui se produisent lors des marées hautes peuvent provoquer des inondations, l’évacuation de collectivités et des pertes de vies humaines. Les ondes de tempête augmentent en raison de l’élévation du niveau de la mer attribuable au changement climatique. 

Avec son littoral s’étendant sur environ 42 000 km, le Canada atlantique se caractérise par divers systèmes côtiers, notamment des plages de sable, des estuaires, des battures intertidales, des marais salés, des plages de galets, des falaises, des promontoires et des rivages rocheux. Les ondes de tempête ont un impact variable sur chacun de ces systèmes côtiers.

Il faut quatre événements indépendants pour qu’une onde de tempête que l’on qualifierait du « pire des scénarios » se produise au Canada atlantique. Ce serait une marée de vive-eau; un périgée lunaire; une haute marée quotidienne; une puissante tempête. Les ondes de tempête peuvent survenir rapidement, sans laisser beaucoup de temps pour se préparer.

La combinaison de l’élévation du niveau de la mer et des ondes de tempête pourrait submerger le système de digues historiques qui contrôle les inondations des basses terres et protège le corridor de transport et de commerce entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, l’isthme de Chignecto ou les marais de Tantramar, corridor par lequel transitent chaque jour des biens commerciaux d’une valeur de 50 millions de dollars canadiens. (Dietz et Hoyt, 2016).

This site is registered on wpml.org as a development site.